Au commencement il y avait…

Rien. Ou en tout cas pas grand chose. Ici, je veux dire, pour l’univers c’est en dehors de mon champ d’expertise. Pour l’oeuf et la poule, j’ai une opinion, mais je vous en ferai part une autre fois. Je dis "vous" encore qu’à ce moment-ci, ce ne serait probablement exact que si j’avais de multiples personnalités. Mais comme c’est la merveille et la malédiction de l’Internet que tout y est éternel, qui sait, peut-être un jour deux individus différents auront-ils visité cette page. Je m’égare. Je vous avertis tout de suite, d’ailleurs, ça risque d’arriver souvent.

Le titre de ce blogue est (ou sera, quand j’aurai découvert comment afficher un titre digne de ce nom) "Essais, n’importe quoi" (ou encore, "Et c’est n’importe quoi", vous saisissez l’idée : je vais y publier des essais et n’importe quoi d’autre, et il n’est pas exclus que les essais soient, justement, n’importe quoi) et son but  est aussi typique qu’égocentrique : avoir un endroit où faire entendre ma voix sur les Interwebs.  Étant langagier de profession, et caressant des aspirations littéraires (dont vous pouvez devinez le degré de progression d’après le pseudonyme sous lequel j’ai créé ce blogue), je crois que le fait d’écrire pour un public, aussi réduit ou inexistant soit-il, ne pourra que m’aider à développer davantage de discipline et de méthode. Évidemment, pour votre plus grande infortune, si je sens le besoin de développer ces qualités, c’est que je sais qu’elles me font cruellement défaut pour le moment.

L’idée de cet espace est de rassembler des essais de mon cru, ainsi que de partager mes intérêts, coups de coeurs informationnels et autres caprices. Vous pouvez vous attendre à des commentaires et autres billets sur la langue, la politique, les médias, l’humour (j’ai bien dit des commentaires sur l’humour, pas de l’humour, essayez pas de me faire promettre que je vais être drôle) et tout ce qui me passe par la tête, en gros. Espérons (pour vous, bien sûr, moi j’ai l’habitude) que j’aurai quelque chose d’intéressant à dire de temps en temps.

Je suis un novice absolu du bloguage, aussi se peut-il que les progrès du blogue soient lents et laborieux. Patience, donc, et au plaisir de vous rencontrer.

Publié dans Uncategorized | Poster un commentaire